Snapchat vs Facebook: la guerre entre les 2 réseaux sociaux est déclarée

Partager cet article

snapchat

En 2013, Facebook tente le rachat de Snapchat qui a refusé son offre. L’entrée récente en Bourse de Snap a donc résonné tel un coup de tonnerre auprès du géant Facebook.

Une opération boursière de grande envergure avec une valorisation à la clé de 20 à 25 milliards de dollars. Depuis les 2 réseaux sociaux et concurrents se livrent une bataille acharnée pour acquérir davantage de fans.

Snap est désormais le réseau social incontournable de 2 jeunes sur 3 de moins de 25 ans.

Quelles sont les raisons d’un tel succès ?

Le concept de Snapchat

Snap est une application gratuite de partage photos et de vidéos éphémères disponible sur les plates-formes mobiles iOS et Android.

snapchat

Les fondateurs de l’application sont deux jeunes américains Evan Spiegel et Bobby Murphy âgés respectivement de 22 ans et 24 ans.

L’aspect « éphémère » est donc sa caractéristique première grâce à une autodestruction programmée de ces messages.

Le temps de visualisation du média oscille entre une et dix secondes visible uniquement par ses destinataires.

L’âge requis d’utilisation est fixé à 13 ans

Snap est une application de plus en plus utilisé en community management pour des opérations réalisées par des marques.

Snap, une croissance spectaculaire

snapchat

Croissance des réseaux sociaux

On décompte plus de 10 milliards de vidéos visionnés chaque jour avec une croissance de près de 200% en l’espace d’un an, et 350 millions de Snap sont échangés chaque jour.

Les célébrités ont détecté rapidement le potentiel de l’application sociale et ont largement contribué à son développement.

Les mises à jour de l’application ont donné naissance à de nouvelles fonctionnalités et largement contribué à sa croissance.

L’esprit pionnier et innovant, permet de capter l’attention d’une cible volatile.

Tout un programme que le community manager devrait analyser de près, pour comprendre les enjeux autour du réseau social

La publicité, le nerf de la guerre des deux géants

Les deux acteurs génèrent des revenus quasiment exclusivement grâce à la publicité.

En 2016, les revenus liés à la publicité digitale de Facebook ont atteint les 26,9 milliards de dollars soit près de 97% du chiffre d’affaires de la société sur l’année.

Enfin, les revenus liés à la publicité de Snapchat ont atteint 366,7 millions de dollars en 2016 soit 6 fois plus qu’en 2015.

Les analystes estiment que ses revenus liés à la publicité devraient dépasser les 935 millions de dollars en 2017 (soit une hausse de 155% en un an), et les 1 760 millions de dollars en 2017 (+88%).

Profil utilisateur Snap versus Facebook

Facebook : 1,86 milliard d’utilisateurs actifs dans le monde (Source Facebook 02/02/17), dont 31 millions d’utilisateurs actifs en France.

160 millions d’utilisateurs actifs dans le monde pour Snap dont 11,4 millions de visiteurs uniques en France (Source Médiamétrie 15/02/17).

50 à 80 Snap sont envoyés en moyenne par jour. Voir  Infographie réseaux sociaux.

Snap, l’appli anti-Facebook auprès des jeunes

Les jeunes de 13 à 25 ans ont saisi rapidement l’intérêt de l’application nommé Snapchat à ses débuts.

snapchat
  • Contourner la surveillance de leurs parents sur Facebook
  • Conservation de leur vie privée
  • Usage exclusif sur mobile
  • Concept innovant de contenu éphémère de une à dix secondes
  • Application facile d’usage et instantanée
  • Choix du destinataire
  • Images sans traces ni incidence ni conséquence
  • Rejet des exigences de l’image publique ou semi-publique portées par Facebook.
  • Photos de grimaces, de visages défaits, grimés, gribouillés, langues tirées
  • Créativité : personnaliser les photos
  • Application anticonformiste qui laisse plus de place à la spontanéité
  • Absence de jugement des « likes » de Facebook
  • Partage de son état émotionnel à un instant T
  • Aucune exigence de sens
  • Le sentiment de liberté

Les atouts de Facebook

  • Son expérience (leader incontesté depuis sa création en 2004)
  • Une valorisation financière nettement supérieure à Snap
  • Plus de fonctionnalités
  • Cible plus large
  • Plusieurs acquisitions majeures dont Instagram et What’s app

Les atouts de Snap

  • Cible jeune et influente
  • Créativité et innovation
  • Fort capital sympathie (humour et imagination)
  • Proposition de contenus inédits pour une marque ou une entreprise
  • Aucun impact sur l’e-reputation
  • Des fonctionnalités inédites

Facebook s’inspire de Snap

Dès que Snap implémente une nouvelle fonctionnalité sur son application, Facebook réplique et propose à son tour une fonctionnalité similaire.

snapchat

Une première tentative avec « Poke » une application de messages et de photos éphémères clairement inspirée de Snapchat sans succès. Facebook propose également les vidéos en direct.

Facebook intègre de nouvelles options similaires à Snap dans sa messagerie instantanée : envoi de photos, filtres et visuels créatifs.

Récemment, il copie le principe des stories de Snap et propose le « messenger day » dont le principe est de raconter votre journée. Facebook s’inspire de « Discover » et tente d’enrôler les médias et des entreprises de divertissement.

Une véritable plateforme nommée « Collections » où des médias pourront y mettre leurs contenus : vidéos, articles. Elle a enfin surpris en lançant une paire de lunettes connectées, les Spectacles.

Pour en savoir plus les fonctionnalités et astuces méconnues de Snap, je vous invite consulter cet article de Hootsuite.

Conclusion

Facebook, leader incontestable tient davantage un rôle de suiveur ces derniers mois face à Snap. Snap met tout en œuvre en recrutant ferme et en débauchant les ingénieurs les plus brillants pour concurrencer Facebook.

Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook, pionnier et influenceur a quant à lui plus d’un tour dans son sac et un capital financier largement supérieur.

L’entrée en bourse de Snap va-t-elle inverser la tendance ? Et vous, sur qui pariez-vous ?

Publié par

kaothar

Consultante quadrilingue en stratégie digitale à l’international et couteau suisse du Web, j’accompagne les entreprises dans leur transformation numérique de l’analyse stratégique à la mise en œuvre opérationnelle. Mon crédo « la vie est un apprentissage permanent » et j’ai à cœur de partager mon expertise au titre de rédactrice Web au sein du Journal du Community Manager. Suivez-moi sur LinkedIn et sur le Journal du Community manager.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.